France – 32,3 jours : le délai d’attente pour une IRM urgente en 2018

A l’occasion des Journées Francophones de Radiologie (JFR), organisées cette année du 12 au 15 octobre 2018 au Palais des Congrès à Paris, le Syndicat National de l’Industrie des Technologies Médicales (SNITEM) publie les chiffres de sa nouvelle étude sur le parc d’équipements et sur les délais d’attente d’un RDV d’IRM dans le cadre d’un examen prescrit en cancérologie.
Malgré un nombre conséquent d’équipements acquis chaque année au niveau national (en 2017, 54 nouveaux IRM ont été installés en France métropolitaine), les délais d’attente ne s’améliorent pas, et restent à 32,3 jours en moyenne – largement au-dessus de l’objectif de 20 jours maximum affiché dans le Plan Cancer 2014-2019. Cette moyenne cache toutefois des situations régionales très différentes. En 2018 , deux régions avaient un délai supérieur à 50 jours (Bretagne, Pays de la Loire), alors que l’Ile-de-France est repassée sous le seuil moyen des 20 jours.

Le communiqué de presse du SNITEM