France – 4e édition du Moi(s) sans tabac : lancement le 1er novembre 2019

Vendredi 1er novembre marque le coup d’envoi de la 4e édition de l’opération Moi(s) sans tabac. A l’initiative du ministère de la Santé et menée en collaboration avec Santé publique France et l’Assurance maladie, cette campagne nationale a pour vocation d’accompagner les près de 13 millions de Français qui fument quotidiennement à arrêter de fumer. Le tabagisme causant près de 15 % de décès en France, les pouvoirs publics ont pris de nombreuses mesures pour tenter d’aider nos compatriotes à réduire ou cesser leur consommation de cigarettes : augmentation du prix du tabac, paquet neutre, actions de prévention, ou encore, par la mise en place de campagnes d’incitations positives, à l’image du « Mois sans tabac ». Pour s’inscrire au programme et ainsi bénéficier de l’ensemble des outils proposés, il suffit de se rendre sur la plateforme dédiée et de créer un compte. Comme lors des campagnes précédentes, cette nouvelle édition est basée sur le collectif, le soutien d’une communauté pouvant parfois être un élément déclencheur pour motiver l’arrêt du tabac. L’année passée, un peu plus de 242 000 personnes se sont inscrites (53 % de plus qu’en 2017), 86 000 ont téléchargé l’application et 21 000 ont eu recours au « 3989 », la ligne téléphonique de Tabac Info Services. Combien ont réellement arrêté de fumer ? Nul ne le sait, mais il est certain que les chiffres ne sont pas aussi éloquents. Le vendredi 1er novembre n’est pas seulement le coup d’envoi du Mois sans tabac. Ce jour marque aussi une nouvelle augmentation du prix du paquet de tabac de 50 centimes d’euros. Il s’agit là de la quatrième hausse depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron. D’ici novembre 2020, le paquet devrait atteindre 10 euros.