France – Combien gagnent nos dirigeants publics dans la Santé ? La transparence est encore loin d’être au rendez-vous

Combien gagnent la ministre de la Santé, le directeur général de l’Assurance maladie ou encore le patron de la Haute autorité de santé ? Faut-il dévoiler ces salaires au nom de la transparence de la vie publique ? La question s’est de nouveau posée il y a quelques jours en pleine crise des Gilets jaunes. Le Quotidien du médecin (26-01) explique que, à quelques exceptions près, les émoluments des hauts fonctionnaires sont tenus secrets. Mais depuis peu, la loi introduit un peu plus de transparence en imposant la publication des salaires des dirigeants des 26 autorités indépendantes. Les chiffres figurent dans un document annexe au projet de loi de finance pour 2019.
On y découvre ainsi que Dominique Le Guludec, patronne de la Haute autorité de santé (HAS) percevra 160 101 euros brut en 2019. Après une révision à la baisse sous le gouvernement Hollande, le salaire de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, est plus modeste : 119 280 euros par an (plus avantages). La transparence sur les salaires s’arrête très vite.

HAS, ministère, CNOM… ce que gagnent les dirigeants des autorités de santé – Le Quotidien du médecin 26 janvier 2019