France – Des semelles connectées pour prédire le risque de chute chez des personnes âgées ostéoporotiques

Cette étude clinique prospective a pour objectif d’identifier des marqueurs de risque de chute chez les patients souffrant d’ostéoporose. Elle sera conduite pendant 18 mois au sein du service de rhumatologie de l’hôpital Cochin chez 250 patients ostéoporotiques âgés de plus de 60 ans. Les paramètres de la marche seront collectés en vie réelle à partir de semelles connectées. Réalisées par la société FeetMe, ces semelles couplent des capteurs de pression et de mouvement, permettant ainsi d’analyser en temps réel et à distance, la mobilité des patients et les caractéristiques de la marche : vitesse, cadence, pics de pression à chaque pas, durée du pas, longueur du cycle, durée du simple appui…

Investigateur principal de l’étude, et PH au service rhumatologie de l’hôpital Cochin, le Dr Karine Briot constate : « les ingénieurs ont les moyens techniques, nous avons les réponses scientifiques ». Une collaboration réunissant ces deux univers permet de se poser des questions différemment. « Si nous pouvons identifier un marqueur du risque de chute, nous pourrons agir avec, par exemple, une rééducation spécifique » explique le Dr K. Briot…