France – Retard dans la prise en charge des tests rapides d’orientation diagnostique (Trod) angine, réalisés en officine.

Elle devait entrer en vigueur au 1er janvier 2020, mais elle ne sera finalement pas effective avant avril. Le groupe de travail sur l’antibiorésistance, dont la cheffe de projet national est l’infectiologue Céline Pulcini, a pris du retard. Le groupe se serait réuni pour la première fois en décembre. « Or il doit définir certains éléments comme la nature de la formation des officinaux à la réalisation des Trod et les critères d’exclusion d’âge et de situation des patients ».