International – Johnson & Johnson condamné à payer 8 G$ US pour un médicament controversé

Johnson & Johnson et sa filiale Janssen Pharmaceuticals étaient attaqués devant le Tribunal des plaintes courantes de Philadelphie par Nicholas Murray, un patient qui affirmait que le médicament Risperdal, prescrit pour traiter la schizophrénie et les troubles bipolaires, lui avait fait pousser la poitrine.

La somme est grossièrement disproportionnée par rapport au dédommagement initial fixé à 680 000 $, a réagi Johnson & Johnson dans un communiqué.

L’entreprise a bon espoir que cette décision sera modifiée et va immédiatement demander à ce que soit écarté ce verdict excessif et injustifié.

Le géant pharmaceutique a affirmé que le tribunal avait porté atteinte aux droits de la défense, en empêchant notamment Johnson & Johnson de verser au dossier des éléments clés sur l’étiquetage du Risperdal…