International – L’épidémie chinoise de grippe porcine menace l’héparine, un médicament universel

Effet papillon et effet cochon: la rupture de stock pourrait guetter le célèbre anticoagulant.

Une épidémie de grippe africaine est en train de décimer des millions de cochons en Chine. Or, ces porcs ne finissent pas seulement dans nos assiettes: leurs intestins sont également l’un des ingrédients principaux de l’héparine, un anticoagulant utilisé notamment en cas de crise cardiaque ou pendant une opération chirurgicale pour éviter les caillots de sang.

Une branche subsidiaire de l’entreprise allemande Fresenius SE, Fresenius Kabi, a commencé à limiter l’utilisation des stocks du médicament à cause d’une «potentielle pénurie d’un ingrédient source», d’après l’American Society of Health-System Pharmacists.

«Nos ressources proviennent de multiples fournisseurs et zones géographiques pour servir nos clients, mais la situation en Chine pourrait limiter les stocks à l’international pour une période inconnue», déclarait Fresenius Kabi dans une lettre postée en juillet dernier par le groupe pharmaceutique