You are here

France -
Nutrition parentérale en néonatologie - Recommandation de bonne pratique

Cette recommandation porte sur les indications et la stratégie de la nutrition parentérale en néonatologie. Les risques liés à l’activité de nutrition parentérale sont à la fois liés : à une problématique médicale : le patient et ses besoins nutritionnels ; à une problématique pharmaceutique : les différents types de mélanges de nutrition parentérale et leurs contraintes organisationnelles. Les objectifs de cette recommandation sont ...

International -
New standards for testing infant formula just published

Amongst the most heavily regulated and tested food products in the world, infant formula, and formulas for special medical purposes, come with rigorously checked nutritional labelling to ensure they are what they say they are. Not surprising given the population they serve. New International Standards have just been published to help manufacturers comply. Food labelling is rarely more important than for vulnerable consumers – such as babies. It is no wonder, then, that manufacturers of infant formulas need to adhere to comprehensive national regulations and international standards like the...

France -
Le rapport annuel 2017 de l’Anses maintenant disponible !

Dans un contexte d’élargissement de ses compétences, l’Anses consolide son positionnement pour protéger la santé de tous. Avec un champ d'actions qui touche l’ensemble des expositions auxquelles peut être soumise la population au quotidien, l’Agence confirme ses capacités d’expertise scientifique et sa mission d’évaluation des risques dans les situations d’incertitudes. Un nouveau contrat d’objectifs et de performances avec l’État pour 5 ans, de nombreux travaux et de contributions aux débats publics en matière de qualité de l’alimentation, d’impact sanitaire des substances chimiques, le...

France -
L’Anses recommande à certaines populations d’éviter la consommation de compléments alimentaires contenant de la mélatonine

Dans le cadre du dispositif national de nutrivigilance, des signalements d’effets indésirables susceptibles d’être liés à la consommation de compléments alimentaires contenant de la mélatonine ont été rapportés à l’Anses. Une analyse rétrospective de ces signalements, renforcée par le niveau de consommation de ce type de compléments, a conduit l’Anses à mener une évaluation des risques potentiels pour la santé. Dans l’avis publié ce jour, l’Agence met en effet en évidence l’existence de populations et de situations à risque pour lesquelles la consommation de mélatonine sous forme de...

France -
Matthieu Schuler nommé directeur de l’évaluation des risques de l’Anses

Matthieu Schuler a été nommé directeur de l’évaluation des risques de l’Anses le 1 er février 2018. Ingénieur des mines, il était directeur de la stratégie au sein de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) depuis septembre 2011. Directeur de l’évaluation des risques de l’Anses, il pilote désormais les travaux d’expertise et impulse les orientations stratégiques de l’Agence en matière d’évaluation des risques. Il remplace Dominique Gombert, nommé le 9 octobre 2017 directeur du cabinet de Brune Poirson, secrétaire d’Etat auprès de Nicolas Hulot, ministre de la transition...

France -
Baromètre Afipa : le selfcare tiré par les dispositifs médicaux et les compléments alimentaires

En 2017, le marché du selfcare était stable (+0,8 %), affichant une hausse en valeur de 31 millions d’euros sur un chiffre d’affaires total de 3,9 milliards, d’après le 16 e baromètre de l’Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable (Afipa) , présentée ce vendredi 2 février. Au sein du selfcare - produits non prescrits et non remboursés, vendus exclusivement en officine - les trois segments (automédication, dispositifs médicaux et compléments alimentaires) connaissent des évolutions contrastées...

Europe -
New guidance on processing of applications for regulated products

An administrative guidance published today sets out the principles that EFSA follows when processing applications for regulated products. This is part of EFSA’s continuous efforts to support applicants throughout the life-cycle of their applications. The guidance enhances the transparency of the procedure and ensures that a coherent, sound, systematic and efficient process is carried out in compliance with each piece of sectorial legislation. The document describes: the general workflow of applications; the key steps of the scientific risk assessment process; the mechanism for suspending,...

Europe -
EFSA Journal: special edition on dietary reference values

EFSA’s work on dietary reference values (DRVs) has been brought together in a special edition of the EFSA Journal . DRVs are key tools used by health professionals, scientists, risk managers and policy makers, among others. They provide the scientific basis for nutrition recommendations and diet planning for healthy people, and for many other purposes. Over the past seven years EFSA’s Panel on Dietetic Products, Nutrition and Allergies (NDA Panel) has completed 32 scientific opinions that recommend DRVs for water, fats, carbohydrates and dietary fibre, protein, energy, as well as 14 vitamins...

France -
Compléments alimentaires à base de spiruline : privilégier les circuits d’approvisionnement les mieux contrôlés

Dans le cadre de son dispositif national de nutrivigilance,des signalements d’effets indésirables susceptibles d’être liés à la consommation de compléments alimentaires contenant de la spiruline ont été rapportés à l’Anses. Ces signalements l’ont conduit à évaluer les risques associés à la consommation de ce type de compléments alimentaires. Dans l’avis publié ce jour, l’Agence souligne que les produits contenant de la spiruline peuvent être contaminés par des cyanotoxines, des bactéries ou des éléments traces métalliques. Dans ce contexte, elle recommande aux consommateurs de privilégier les...

Belgique -
Mise à jour des doses journalières maximales pour les nutriments

L’administration belge a publié la mise à jour de l’arrêté Royal du 3 mars 1992 concernant la mise dans le commerce de nutriments et de denrées alimentaires auxquelles des nutriments ont été ajoutés. Il est applicable depuis le jour de sa publication le 31 octobre 2017. Les entreprises ont 2 ans pour mettre leurs étiquetages à jour. Les plus importants changements sont au niveau des doses journalières maximales : - Certaines ont été supprimées : Vitamines B1, B2, B5, B7 et B12 et le chlore - D’autres ont été augmentées : Vitamine A (1200 mg), Vitamine B6 (6 mg), Vitamine C (1000mg), Vitamine...

GET IN TOUCH

NEWSLETTER

Make sure you don't miss latest news, stay tuned!