France -
De nouveaux choix pour soigner mieux : la HAS publie son rapport d’analyse prospective du système de santé

Sous le titre De nouveaux choix pour soigner mieux, la Haute Autorité de Santé (HAS) publie aujourd’hui sa première analyse annuelle prospective du système de santé. Ce rapport, remis au Parlement, est assorti de 21 propositions pour agir et garantir sur le long terme un système de santé de qualité, efficient et équitable, tout en s’assurant que l’offre de santé répond aux priorités de nos concitoyens.

La HAS s’est vue confier, par l’ordonnance du 26 janvier 2017, la mission annuelle de remettre au Parlement une analyse prospective comprenant des propositions d’amélioration de la qualité, de l’efficacité et de l’efficience du système de santé. 

Pour ce premier exercice, la HAS a retenu un sujet dont les enjeux sont exposés par la présidente et la directrice générale de la HAS dans l’éditorial du rapport :

 « […] Dans les prochaines années, la demande de santé va continuer à croître, les nouveautés technologiques à être mises sur le marché de plus en plus vite et à des prix parfois très élevés, alors que, depuis plusieurs années déjà, la croissance de l’ONDAM* ralentit.

Notre système doit être capable de faire rapidement des gains d’efficience, de redéployer des ressources pour intégrer les progrès médicaux, améliorer la qualité de vie au travail des professionnels et absorber l’augmentation des besoins en réduisant les inégalités de santé. Cela suppose de faire des choix afin de garantir de manière durable un système de santé de qualité, efficient et équitable, tout en s’assurant que l’offre de santé est consacrée aux priorités de nos concitoyens.

C’est le sujet que nous avons retenu cette année pour cette première analyse prospective. […] »

Le rapport prospectif de la HAS porte le point de vue de l’institution en lien avec ses missions, son positionnement dans le système de santé, sa connaissance des sujets et des acteurs avec lesquels elle travaille...

Latest news

France -
Innovation en santé : la France (enfin) sur la bonne voie ?

Plusieurs mesures du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018 vont dans le bon sens. Il y a près d'un an maintenant, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, présentaient les grandes lignes du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2018. Dans la lignée des textes depuis une décennie, une chose est certaine : des efforts seront demandés au système de santé. La raison est simple : tirées par le progrès médical (nouveaux...

Study -
Patients With Renal Cancer Could Benefit From Genetic Testing

Germline mutations in cancer-associated genes in patients with advanced renal cell carcinoma (RCC) are more prevalent than previously reported. In addition, at least one third of patients harboring these mutations do not meet current referral criteria for genetic testing, but they and their families could benefit from such an approach, the researchers suggest. The findings come from a single-institution study reported by Maria Carlo, MD, Memorial Sloan Kettering Cancer Center, New York City, and colleagues. The team found that 16.1% of 254 patients with advanced RCC carried a pathogenic...

Study -
NSAIDs Plus Anticoagulants a Dangerous Combination

Concomitant use of nonsteroidal anti-inflammatory drugs (NSAIDs) and oral anticoagulants in patients with atrial fibrillation (AF) increases the risk for major bleeding and stroke, according to a new analysis of the RE-LY trial. "Avoid NSAIDs in anticoagulated patients with AF," senior author Michael Ezekowitz, MD, PhD, Thomas Jefferson University, Philadelphia, Pennsylvania, told theheart.org | Medscape Cardiology. "In this post hoc analysis of the RE-LY study, we found that concomitant NSAID use with any anticoagulant increases extracranial risk particularly, as well as stroke risk in...

GET IN TOUCH

NEWSLETTER

Make sure you don't miss latest news, stay tuned!