France -
Des cosmétiques interdits sur le marché : pourquoi et comment c’est possible

C’est ce qu’on appelle un buzz. Le 7 juin, l’UFC-Que Choisir dénonce la présence sur le marché de 23 cosmétiques contenant des ingrédients interdits depuis plusieurs mois, donc des produits hors-la-loi. Les marques mises en cause (dont L’Oréal) se défendent en affirmant avoir stoppé la commercialisation de ces produits plusieurs mois avant l’interdiction. La FEBEA (qui représente l’industrie cosmétique française), évoque la complexité des chaînes de distribution. La DGCCRF (le "gendarme" du marché cosmétique) annonce des contrôles. CosmeticOBS-L’Observatoire des Cosmétiques a cherché plus d’explications et a enquêté pour comprendre le pourquoi du comment…

Category: 

Latest news

International -
Instagram, meilleur ami des marques beauté ?

Avec 600 millions d’utilisateurs mensuels, Instagram s’est imposé comme l’un des réseaux sociaux les plus influents. Face à un tel engouement, les marques ont suivi le mouvement, près de huit millions d’entre elles se sont créées un compte Instagram. Grâce à l’esthétique léchée de l’application, c’est sans surprise que le secteur de la beauté y ait une place privilégiée. L'agence d'analyse Socialbakers a publié une étude qui démontre le poids de l'industrie cosmétique sur Instagram. Réalisée entre novembre 2015 et avril 2017, elle s'appuie sur un échantillon des 15 marques les plus suivies...

International -
Les consommateurs européens et nord-américains en quête de transparence et de vérité, selon Mintel

Dans un monde où vérité et confiance sont malmenés, la transparence et la fiabilité seront les mots d’ordre des deux côtés de l’Atlantique en 2018, selon Mintel. La société d’études de marché vient de révéler les principales tendances de consommation qui impacteront les marchés européens et nord-américains au cours de l’année à venir. Confiance et transparence figurent parmi les quatre principales tendances qui devraient impacter sur les marchés de consommation en Amérique du Nord et en Europe en 2018, selon Mintel...

France -
Ouverture du portail de déclaration des établissements

Déclaration d’ouverture, modification et de cessation d’activité L’ ouverture et l’exploitation de tout établissement de fabrication ou de conditionnement, même à titre accessoire, de produits cosmétiques, ainsi que l’extension de l’activité d’un établissement à de telles opérations, sont subordonnées à une déclaration auprès de l’ANSM. (Articles L. 5131-2 et R. 5131-1 du CSP; arrêté du 30/11/2016 fixant la liste des informations contenues dans la déclaration d’établissement de fabrication ou de conditionnement de produits cosmétiques) Une déclaration de modification doit être réalisée pour...

GET IN TOUCH

NEWSLETTER

Make sure you don't miss latest news, stay tuned!