Découverte -
Un algorithme pour prédire le diagnostic de maladies rares

Pour les ataxies cérébelleuses autosomiques récessives, cet outil se révèle plus performant que des experts humains.
Distinguer les cancers ­cutanés de tumeurs ­bénignes, dépister une rétinopathie diabétique, proposer une stratégie thérapeutique dans un cas complexe de cancer ou de maladie chronique… Voilà ce que des systèmes d’intelligence artificielle (IA) peuvent déjà faire en médecine, ou qu’ils feront demain. Dans ce même ­esprit d’aide au diagnostic et à la décision, le professeur Mathieu Anheim, neurologue au CHU de Strasbourg, et son équipe ont conçu et validé un algorithme pour des maladies rares du ­système nerveux : les ataxies ­cérébelleuses autosomiques récessives (ACAR)...

Latest news

USA -
Medtronic Settles Deceptive Advertising Lawsuit for $12M

State attorneys general in Massachusetts, Oregon, California, Illinois and Washington on Wednesday announced a $12 million multi-state settlement with Medtronic to resolve claims the company deceptively marketed one of its devices known as Infuse. The complaint alleged that Medtronic used deceptive company-sponsored scientific literature to convey false and misleading claims about the device’s safety, comparative efficacy and superiority to expand its market. Specifically, the complaint alleged that to promote the device, used in spinal fusion procedures, Medtronic paid millions in consulting...

USA -
FDA proposes new fast path to market for certain medical devices

The U.S. Food and Drug Administration on Monday proposed creating a new fast track to market for certain medical devices and a potential reduction in the amount of safety data required for approval. Commissioner Scott Gottlieb announced the proposal in a blog posted on the FDA’s website. If implemented, it could save device companies millions of dollars in product testing and shave years off development times. The proposals make good on President Donald Trump’s promise to cut regulations and sparked concern from public health advocates who fear the moves will harm patients. Already dozens of...

Europe -
Dans quels cas les LAP sont des DM - Affaire Snitem et Philips France c/ Ministre de la santé - arrêt CJUE sur questions préjudicielles

La CJUE vient de rendre sa décision dans l'affaire C329/16 Snitem et Philips France c/ Ministre de la santé, et a entériné les conclusions de l’Avocat Général. La CJUE retient qu'un logiciel d'aide à la prescription (LAP) constitue un dispositif médical au sens de la Directive 93/42 dès lors que l’une des fonctionnalités de ce logiciel permet l’exploitation de données propres à un patient, aux fins, notamment, de détecter les contre‑indications, les interactions médicamenteuses et les posologies excessives, et ce même si un tel logiciel n’agit pas directement dans ou sur le corps humain. La...

GET IN TOUCH

NEWSLETTER

Make sure you don't miss latest news, stay tuned!