Africa – La Guinée-Bissau affronte l’une des pires crises de Covid-19 en Afrique

Alors que le pays d’Afrique de l’Ouest approche du pic épidémique, la crise post-électorale empêche un système sanitaire exsangue de répondre efficacement.

La voix s’essouffle. « Excusez-moi, je suis épuisé, glisse l’infirmier Gim Manuel Intchala. Cela fait des semaines que je travaille plus de douze heures par jour. Mes collègues médecins enchaînent les services sans compter. On reçoit trente, quarante, cinquante malades par jour et on ne sait plus où les mettre… c’est désespérant. » A Simao Mendes, le plus grand hôpital de Guinée-Bissau, où il travaille, tous les lits sont occupés par les patients du Covid-19. La saturation est telle que les soignants ont dû installer une tente à l’extérieur pour trier les arrivants. En un mois, le nombre de cas positifs au Covid-19 a été multiplié par 25. Le 30 avril, ils n’étaient que 54. Le 23 juin : 1 556. « J’ai peur », lâche Gim…