Europe – Contaminants inorganiques : les atouts des méthodes d’analyse spécifiques (Ref. norme ISO 19227)

Dans le cadre de la validation des procédés de nettoyage selon la norme ISO 19227, le laboratoire Albhades recommande de recourir à des méthodes spécifiques d'analyse pour la recherche de contaminants inorganiques. Cet article nous explique pourquoi.

La norme ISO 19227 posant les principes de qualification du nettoyage pour les implants orthopédiques est désormais bien établie, y compris pour les dispositifs médicaux ne relevant pas de cette catégorie, faute de norme équivalente.

Pour évaluer la propreté chimique, cette norme cite plusieurs méthodes d’analyse applicables à la recherche des contaminants organiques ou inorganiques. S’il paraît techniquement plus simple d’avoir recours à des méthodes non spécifiques (hydrocarbures totaux, carbone organique total) pour rechercher les contaminants organiques du fait de leur grande diversité et du coût que pourrait représenter la mise en œuvre de méthodes telles que la chromatographie, il est néanmoins tout à fait pertinent d’envisager l’emploi de méthodes spécifiques pour la recherche des contaminants inorganiques car ils peuvent être limités à une liste d’éléments généralement rencontrés dans les process industriels…