Europe – Coronavirus : L’industrie cosmétique se mobilise face à l’urgence sanitaire

Les acteurs de la mode et des cosmétiques manifestent depuis le début de la crise leur volonté de s’engager en faveur de la lutte contre le coronavirus. Au début de l’année, plusieurs d’entre eux s’étaient ainsi engagée à verser des sommes importantes pour aider les autorités chinoises. Alors que l’épicentre de l’épidémie s’est déplacé de l’Asie vers l’Europe, les leaders du secteur ont décidé de concentrer leurs efforts sur la production de gel hydro-alcoolique et de masques pour protéger le personnel médical, les employés de la distribution et la population. Après LVMH, qui a mobilisé trois unités, habituellement destinées aux produits Dior, Givenchy et Guerlain, pour fabriquer pas moins de 12 tonnes de gel par semaine, c’est au tour de L’Oréal, d’Hermès et de beaucoup d’autres de se mobiliser.

Cette semaine, le groupe L’Oréal a dévoilé un programme de solidarité à l’échelle européenne visant à soutenir le secteur médical, la distribution alimentaire, le secteur de la beauté et les personnes vulnérables. Le géant français de la beauté accélère notamment sa production de désinfectants pour les mains afin de renforcer l’approvisionnement des autorités de santé en France et en Europe.

Pour protéger les PME du secteur de la beauté, notamment les salons de coiffures et les parfumeries, de l’impact économique de la crise, L’Oréal a annoncé qu’il gèlerait les paiements dus par ses réseaux de distribution jusqu’à la reprise des affaires, et qu’il allait accélérer ses paiements à ses fournisseurs en cas de besoin…