Europe – Cyberattaque de l’EMA: la Russie et la Chine suspectées

L’EMA avait indiqué le 9 décembre 2020 faire l’objet d’une cyberattaque, durant laquelle des documents relatifs au candidat vaccin contre le Sars-CoV-2 développé par Pfizer et BioNTech avaient été « consultés illégalement ». L’enquête menée par les autorités judiciaires néerlandaises (le siège de l’EMA est à Amsterdam) s’orienterait aujourd’hui vers les pistes russe et chinoise, a relaté le 6 mars le quotidien De Volkskrant, cité par Reuters…