Europe – Un médicament à base de cannabis indiqué dans deux épilepsies infantiles autorisé en Europe et en France

L’Epidyolex, premier médicament contenant du cannabidiol développé contre deux épilepsies infantiles graves, a obtenu son autorisation de mise sur le marché en Europe.

L’Epidyolex, un médicament à base de cannabis fabriqué par le laboratoire britannique GW Pharmaceuticals, vient d’obtenir son autorisation de mise sur le marché dans les 28 pays de l’Union européenne, dont la France, ainsi qu’en Norvège, en Islande et au Liechtenstein. En France, il était disponible sous forme d’une autorisation temporaire d’utilisation nominative (ATU) depuis décembre 2018. Approuvé depuis juin 2018 par les autorités sanitaires américaines, il est recommandé en traitement de seconde ligne dans deux épilepsies infantiles sévères et pharmacorésistantes, les syndromes de Lennox-Gastaut et de Dravet, chez les enfants de 2 ans et plus, en association avec le clobazam (un benzodiazépine). Reste, pour qu’il soit disponible à la dispensation, à passer l’incontournable étape de la négociation de son prix; une étape qui bloque encore la distribution du Sativex, un autre médicament à base de cannabis (mais contenant du THC) pourtant autorisé dans la sclérose en plaques depuis 2014.

Le médicament contient du cannabidiol, un cannabinoïde non psychoactif dont l’efficacité antiépileptique avait été popularisée en 2013 par un reportage de CNN. Il racontait l’histoire de Charlotte Figi, une petite fille du Colorado traité avec un cannabis particulier, faible en THC. De 300 crises par jour, l’enfant passe à une seule, reparle, marche, parvient même à faire du vélo… Objet de recherches de longue date, le cannabidiol avait aussi montré, dans des modèles in vitro et sur l’animal, une efficacité contre les crises convulsives…