France – ANSM : L’agence du médicament dévoile ses nouvelles recommandations pour le Lutéran et le Lutényl

Après consultation des patients, l’Agence nationale de sécurité du médicament dévoile, ce 12 janvier, ces nouvelles indications concernant le Lutéran et le Lutényl, deux traitements utilisés pour les troubles gynécologiques.

Ce 12 janvier, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a dévoilé de nouvelles recommandations d’utilisations pour le Lutéran et le Lutényl, deux pilules progestatives, un type de pilule contraceptive.

« Compte tenu du sur-risque démontré de méningiome [tumeur cérébrale, ndlr] associé à la prise d’acétate de nomégestrol (Lutényl et génériques) et d’acétate de chlormadinone (Lutéran et génériques), nous publions des recommandations portant sur l’utilisation de ces traitements et sur le suivi des femmes concernées », écrit l’Agence.

Ainsi l’ANSM précise que pour les femmes en situation de « ménopause, cycle artificiel en association avec un oestrogène, irrégularités du cycle, syndrome prémenstruel, mastodynies non sévères ou contraception (sans facteur de risque cardiovasculaire associé) », le « bénéfice/risque est considéré défavorable » et il ne faut ainsi pas utiliser ces traitements…