France – « Bien sûr que je me suis trompé »: pourquoi des scientifiques se sont leurrés sur le Covid-19

Virologues, épidémiologistes, infectiologues... Depuis un an, ils sont partout, questionnés chaque jour sur l'avancée et la dangerosité de la pandémie, afin d'obtenir des réponses à la crise sanitaire majeure actuelle. Et à quelques reprises, ils se sont trompés.

« Il n’y aura pas d’épidémie en France », « il n’y aura pas de seconde vague », « ce n’est pas la peine de porter un masque »… Plus d’un an après le début de la pandémie de Covid-19, ces phrases, prononcées par des médecins et des spécialistes du virus en 2020, semblent complètement incongrues. Elles ont été démenties avec le temps, mais ont nui au passage au monde scientifique et à ses acteurs.

Alors comment des chercheurs, certains parmi les plus renommés, ont-ils pu se tromper face au Covid-19 ? Et pourquoi continuerait-on à faire confiance à leurs déclarations, alors qu’ils ont déjà fait fausse route ?…