France – Bordeaux : médicaments commercialisés sans autorisation, un pôle de recherche scientifique dans le collimateur

Le PDG d’un laboratoire pharmaceutique girondin spécialisé dans le suivi des maladies neurodégénératives est soupçonné d’avoir commercialisé des médicaments sans autorisation.

L’enquête a été menée dans la plus grande discrétion depuis six mois. L’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (OCLAESP), les gendarmes de la Section de recherches de Bordeaux-Bouliac ainsi que les limiers du Groupe interministériel  de recherches (GIR) de Bordeaux se sont intéressés à l’activité d’un centre de recherches et laboratoire scientifique installé dans la banlieue bordelaise.

Spécialisé dans le suivi des maladies neurodégénératives, ce laboratoire est soupçonné d’avoir mené des recherches en partenariat avec une association de Talence et d’avoir mis sur le marché des médicaments sans autorisation par le biais d’une officine italienne.

Des perquisitions

Mercredi matin, sous la direction d’un juge d’instruction du Pôle Santé publique du tribunal de grande instance de Paris, de médecins et pharmaciens experts, les enquêteurs ont mené une vaste opération dans les locaux du laboratoire scientifique…