France – Comment se protéger du Coronavirus face à la pénurie de masques : quelques conseils pratiques

Chers lecteurs, Cher(e)s Ami(e)s,

Nous sommes en guerre.

Notre Président de la République l’a répété dans un discours  à sept reprises, et à juste titre : « Nous sommes en guerre ».

Oui, mais dans cette guerre l’ennemi est d’autant plus insidieux qu’il est invisible. C’est un virus : le coronavirus.

La maladie à coronavirus 2019, alias COVID-19, est une maladie infectieuse émergente de type zoonose virale, provoquée par le coronavirus SARS-CoV-2, responsable à partir de novembre 2019 à Wuhan (Chine) d’une grande épidémie, requalifiée en mars 2020 par l’OMS en pandémie mondiale.

Il s’agit d’une nouvelle maladie dont les médecins ont découvert l’histoire naturelle au fil de l’épidémie. Epidémie qui galope car les modes de contagion sont faciles et doubles : voie respiratoire et manuportage.

De plus, même si dans la grande majorité des cas la maladie reste bénigne, voire asymptomatique, on dénombre de plus en plus de cas mortels, y compris chez des sujets qui n’étaient pas dits à risques. Décès dû généralement à la survenue d’un syndrome de détresse respiratoire aigüe (SDRA), suite à une réponse inflammatoire et immunitaire incontrôlée (« orage de cytokines »).

Si nous n’arrêtons pas rapidement l’épidémie à COVID-19, les conséquences sanitaires, économiques, sociales ou familiales seront terribles, à n’en pas douter.

IL FAUT DONC IMPERATIVEMENT VOUS PROTEGER ET PROTEGER VOS PROCHES POUR CONTRIBUER A DIMINUER LA PROPAGATION DU CORONAVIRUS ET ASSURER, LE MOMENT VENU, LE SUCCES DU DECONFINEMENT JUSQU’A EXTINCTION DE L’EPIDEMIE.

Mais comment se protéger et protéger les autres sans le port du masque ? Difficile voire impossible à terme.

Car nous sommes en pénurie de fourniture de ce dispositif indispensable à des millions de personnes.

C’est pourquoi, pour « faire bon cœur contre mauvaise fortune » nous vous proposons ce qui suit.

Coronavirus : voici comment fabriquer votre masque de protection « maison »

https://www.lci.fr/population/coronavirus-des-tutos-pour-fabriquer-son-masque-de-protection-a-la-maison-pendant-le-confinement-face-a-la-penurie-2148487.html

Dans cet article vous trouverez également (pour ceux qui n’ont pas de machine à coudre) les conseils pratiques du Pr Daniel Garin, expert en risque biologique et infectieux et professeur agrégé à l’Hôpital d’instruction des armées du Val-de-Grâce

Et sur la vidéo suivante vous trouverez des conseils pratiques pour fabriquer, en plus, une visière de protection.

https://www.youtube.com/watch?v=rIgqMfMBEI4

ATTENTION : bien sûr, toutes ces idées ne sont pas parfaites et n’assure pas une protection égale à celle de masques répondant aux exigences normatives en vigueur, mais « à la guerre comme à la guerre ».

En 2013, une étude de l’université de Cambridge concluait qu’en cas de pandémie grippale, « les masques faits maison valaient mieux qu’aucune protection », mais que cela ne doit pas faire oublier les mesures-barrière, comme le lavage soigné des mains (voir lien ci-dessous)

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/coronavirus-fabriquer-son-masque-pour-proteger-les-autres_142995

Pour information : plusieurs Etats membres de l’UE viennent de rendre le port du masque obligatoire et nos amis Italiens, si durement touchés, ont désormais décidé d’accepter l’importation de masques non marqués CE dès lors qu’ils ont satisfait aux contrôles normatifs de conformité.

L’AFNOR met également à disposition gratuitement un référentiel pour faciliter et accélérer la fabrication en série ou artisanale d’un nouveau modèle de masque, dit « masque barrière ». Celui-ci vise protéger la population saine, en complément des indispensables gestes barrières face au Coronavirus. A suivre prioritairement si vous pouvez.

https://www.afnor.org/actualites/coronavirus-telechargez-le-modele-de-masque-barriere/

Restez prudents et bon courage,

Yves TILLET – CEO/CSO

PharmD, AIHP, MS, MBA, FTOPRA, Team-PRRC