France – Contraception : pourquoi l’agence du médicament rappelle certains anneaux vaginaux

L’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) demande le rappel de certains anneaux vaginaux, en raison de l’augmentation de cas de rupture signalés en France et en Europe. Ces problèmes pourraient être liés à un défaut de qualité.

Alerte sur certains anneaux vaginaux. L’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) demande, dans un communiqué publié lundi, le rappel de plusieurs lots de ce moyen contraceptif. Ce rappel concerne certains lots Etoring et Etonogestrel / éthinymestradiol Mylan, qui doivent être rapportés en pharmacie. Jimmy Mohamed a expliqué ce rappel, mercredi dans l’émission « Sans rendez-vous ». 

L’efficacité contraceptive peut diminuer en cas de rupture

Cette alerte de l’ANSM fait suite à une augmentation du nombre de cas de rupture signalés en France et en Europe, probablement en lien avec un défaut de qualité. En cas de rupture, l’efficacité contraceptive peut diminuer et une grossesse peut avoir lieu…