France – Covid-19 : la relocalisation de certains médicaments va bientôt commencer

Au total, 460 millions d’euros vont être consacrés à l’augmentation de la production pharmaceutique en France. Et d’ici à la fin de l’année, 250 millions de vaccins seront fabriqués sur le sol hexagonal.

Après la pénurie, le trop-plein ? D’ici à la fin de l’année, 250 millions de vaccins seront fabriqués sur le sol français, sans compter celui de Sanofi qui doit arriver sur le marché au quatrième trimestre, a annoncé la ministre déléguée à l’industrie, Agnès Pannier-Runacher, mardi 6 avril. Cela représente environ 10 % de la production européenne, a-t-elle précisé.

Le démarrage aura été long et les couacs nombreux, notamment parce qu’il a fallu aménager en quelques mois les sites de production et sécuriser l’approvisionnement des composants (plus de 400 sont nécessaires pour réaliser le vaccin !), ce qui a provoqué des retards dans les livraisons. Mais l’accélération est maintenant très nette…