France – Covid-19 : l’Inserm sur tous les fronts

La pandémie de Covid-19 représente une crise sanitaire inédite de par son ampleur et son impact sur nos vies. Causée par un coronavirus émergent, le SARS-CoV-2, cette maladie a placé la recherche mondiale sur le pied de guerre. A l’Inserm aussi, les chercheurs ont sonné la mobilisation générale. Avec plusieurs objectifs : comprendre la maladie, mieux soigner les patients, développer rapidement des vaccins et anticiper ce que la pandémie nous réserve afin de protéger les populations.

Plus de 661 000 victimes avérées et près de 17 millions de personnes contaminées aux quatre coins de la planète ! Voilà le triste bilan de la pandémie de Covid-19 depuis que le SARS-CoV-2 est apparu en Chine, en fin d’année dernière. La France n’a pas été épargnée, loin de là. D’après Santé publique France, en juin 2020 plus de 166 000 personnes avaient contracté la maladie et quasiment 30 000 sont décédées depuis le début de l’épidémie. Dans ce contexte, « jamais la mission de l’Inserm n’a été aussi importante« , assure Éric D’Ortenzio1, médecin épidémiologiste à l’Inserm et coordinateur scientifique du consortium REACTing, un acteur central de la lutte contre la pandémie. Face à celle-ci, la réponse des chercheurs de l’Inserm a été unanime. « Il y a une mobilisation énorme pour la recherche contre le Covid-19« , se réjouit l’épidémiologiste. L’Institut est ainsi impliqué dans plus de 450 publications scientifiques sur cette maladie encore inconnue il y a quelques mois. Pour autant, il reste de nombreuses zones d’ombres à éclaircir pour combattre efficacement le virus et mettre un terme à la pandémie. Pour faire le point, le magazine de l’Inserm vous propose un tour d’horizon des travaux menés en France sur le SARS-CoV-2 et la maladie qu’il provoque, le Covid-19…