France – Covid-19. Pfizer, Moderna, Sanofi : six questions pour s’y retrouver parmi ces vaccins prometteurs

De la France aux États-Unis, de nombreux pays se préparent déjà à des campagnes de vaccination contre le Covid-19. Trois annonces, cette semaine, par Pfizer/BioNTech, Moderna et Sanofi, laissent entrevoir cette possibilité rapide, inédite dans le domaine des coronavirus. L’occasion de faire le point sur ces trois vaccins différents, mais prometteurs.

Les trois coups frappés cette semaine annonceraient-ils le début d’un nouvel acte dans la lutte contre le Covid-19 ? Successivement, Pfizer/BioNTechModerna et Sanofi ont présenté des avancées spectaculaires dans la fabrication et les tests de vaccins contre le coronavirus. L’américain Pfizer et l’allemand BioNTech avancent 90 %, puis 95 % de taux d’efficacité. De son côté, la société de biotechnologie américaine Moderna lance le chiffre de 94,5 %. Quant au français Sanofi, il promet un vaccin, disponible en juin, facile à transporter et à stocker et qui sera proposé à un prix modique.

Si l’on ajoute les recherches des Chinois, des Russes (qui annoncent 92 % de taux d’efficacité avec leur vaccin Spoutnik V), celles du groupe suédo-britannique AstraZeneca et de l’américain Johnson & Johnson, on peut constater, avec l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), que la recherche clinique est très active dans ce domaine, avec une quarantaine de vaccins en phase d’études cliniques et près de 150 en développement préclinique