France – Covid-19 : quelle utilité aujourd’hui pour les tests sérologiques ?

Dans un contexte de large déploiement des vaccins contre la Covid-19, de capacités très élevées de tests de diagnostic et de dépistage, mais également d’émergence de nouveaux variants, les précautions restent de mise pour éviter une nouvelle flambée épidémique. Dans l’arsenal de tests, les tests sérologiques, dont les premières indications ont initialement été définies il y a plus d’un an, voient leur place évoluer. Ainsi, après étude des dernières données scientifiques disponibles, la HAS actualise ses recommandations sur les indications de la sérologie lors du diagnostic, en contexte de dépistage pré-vaccinal et en contexte post-vaccinal pour les personnes immunodéprimées.

Les tests sérologiques permettent en première intention d’identifier la production d’anticorps par le patient contre le virus SARS-CoV-2 et ainsi de répondre à la question “est-ce qu’une personne a rencontré le virus et développé des anticorps ?”.
Depuis mai 2020, l’offre en tests diagnostiques et les connaissances scientifiques ayant évolué, la HAS a réuni à nouveau son groupe d’experts et actualise ses recommandations pour leur utilisation en diagnostic, en dépistage pré-vaccinal. Elle analyse également leur pertinence après la vaccination chez les personnes immunodéprimées…