France – Génétique: le CHU de Dijon s’équipe d’un outil d’IA pour analyser les caryotypes

Le laboratoire de génétique chromosomique et moléculaire (GCM) du CHU de Dijon s’est doté d’une solution d’intelligence artificielle (IA) pour le classement des chromosomes et l’analyse des caryotypes, a annoncé le 4 septembre l’établissement de santé.

Baptisé Ikaros DNN (Deep Neural Network) et développé par la société MetaSystems, l’outil utilise des techniques de deep learning (ou « apprentissage profond ») et s’appuie sur les données « de 15 années d’analyse chromosomique du laboratoire GCM, soit environ 1,2 million d’images provenant des caryotypes analysés au CHU de Dijon », a précisé le centre hospitalo-universitaire dans un communiqué.

Les algorithmes utilisés pour la solution de caryotypage Ikaros DNN ont été entraînés « sur des milliers de chromosomes colorés et pré-classés par l’équipe du laboratoire », afin de reconnaître les différents chromosomes et d’accélérer leur classement, apprend-on également.