France – La Dépakine, produite par Sanofi, multiplie par cinq le risque de troubles du développement

Selon une étude, les enfants dont la mère a été traitée avec le médicament Dépakine pendant la grossesse présentent un risque accru de troubles du comportement.

Les enfants dont la mère a été traitée avec le médicament Dépakine pendant la grossesse ont cinq fois plus de risques de troubles du développement dès leur petite enfance, un niveau beaucoup plus élevé qu’avec d’autres traitements de l’épilepsie, montre une étude française publiée jeudi 22 octobre.

Les dangers pour le fœtus des médicaments à base de valproate de sodium (dont la Dépakine) sont connus depuis de nombreuses années, mais si les risques de malformations physiques sont relativement bien évalués, c’est moins le cas des troubles du développement (autisme, retard de la marche, problèmes du langage…) qu’ils peuvent aussi entraîner…