France – L’ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn rejoint l’OMS

Celle qui fut aussi candidate LREM à Paris aux dernières municipales a rejoint le cabinet du directeur général de l'Organisation mondiale de la santé.

Agnès Buzyn s’éloigne davantage encore de la scène politique française. L’ancienne ministre française de la Santé a confirmé, mardi 5 janvier, sa nomination à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), à Genève, où elle sera chargée du suivi des questions multilatérales. « Je vous confirme » avoir rejoint le 4 janvier le cabinet du directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus, a-t-elle déclaré à l’Agence France-Presse, confirmant une information de L’Opinion. Contactée par l’Agence France-Presse, l’agence onusienne basée à Genève n’était pas joignable dans l’immédiat pour préciser le rôle que sera amenée à jouer l’ex-ministre âgée de 58 ans.

Cette nomination marque une nouvelle étape dans la carrière d’Agnès Buzyn. Novice en politique, cette médecin spécialiste des leucémies et de la greffe de moelle est inconnue du grand public lorsqu’elle est nommée en mai 2017 au sein du gouvernement d’Édouard Philippe. En février 2020, au début de l’épidémie de coronavirus, elle quitte son poste pour remplacer au pied levé Benjamin Griveaux, candidat de la majorité à la Mairie de Paris et éclaboussé par un scandale sexuel…