France – L’influence du tabac sur la mortalité en Europe

L’auteure, Fanny Janssen, précise que la part du tabac dans la mortalité totale en Europe est particulièrement élevée en comparaison des autres régions du monde. Il faut dire qu’avec 29 % de fumeurs chez les adultes, l’Europe est la région du monde où la fréquence du tabagisme est la plus élevée. Elle analyse l’influence de la consommation de tabac sur les niveaux et tendances de la mortalité en Europe et examine en quoi les variations du tabagisme d’un pays européen à l’autre expliquent les différences de niveaux et de tendances de l’espérance de vie. Chez les hommes, la part de la mortalité due au tabac varie de 9 % (Suède) à 35 % (Hongrie), et elle est en moyenne de 20 % pour l’ensemble des 29 pays européens pris en compte ici. Chez les femmes, la part est nettement plus faible, allant de 0,1 % (Biélorussie) à 22 % (Danemark), avec un niveau moyen de 8 %. En 2014, le gain potentiel d’espérance de vie (GPEV) avec un tabac totalement éradiqué est pour la France de 2,7 ans chez les hommes et de 0,7 an chez les femmes.

Population et Sociétés n° 571, novembre 2019