France – Le Leem demande un moratoire sur les baisses de prix – PLFSS 2020

Le Leem alerte depuis plusieurs mois sur les conséquences de dix ans de régulation économique disproportionnée, non seulement sur l’attractivité du territoire en termes de recherche et de production mais plus encore aujourd’hui sur l’accès et la disponibilité des traitements pour les patients dont les ruptures d’approvisionnement constituent une des conséquences les plus visibles et dramatiques.

L’augmentation significative des tensions et les ruptures d’approvisionnement de médicaments est un sujet prioritaire pour les entreprises du médicament qui ont à cœur d’approvisionner en médicaments les patients français en toute sécurité et dans les meilleurs délais.

Ce phénomène mondial a pris de l’ampleur ces dernières années en raison de l’augmentation de la demande mondiale de médicaments, la complexification des chaînes de production, des technologies, des contrôles et des obligations réglementaires. Mais aussi de la concentration de la production de principes actifs autour de quelques pays et pays producteurs.

A la suite des annonces, jeudi dernier, du Premier ministre et de la ministre de la Santé et des Solidarités visant à répondre aux situations de ruptures d’approvisionnement de médicaments, le Leem demande au Gouvernement d’appliquer un moratoire sur les baisses de prix des médicaments dans le PLFSS pour 2020.  

En effet, l’obligation nouvelle de renforcement des stocks de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur, assortie de sanctions financières pour les entreprises qui ne les respecteraient pas, prévue par la loi de financement de la Sécurité sociale, alourdit encore les conditions d’exploitation économique de très nombreux médicaments.

« Cette mesure contraignante ferait peser un risque d’aggravation des ruptures si elle se cumulait avec de nouvelles baisses de prix des médicaments dont les montants sont devenus exorbitants depuis plusieurs années. Un moratoire constituerait une mesure de cohérence pour faciliter le déploiement du nouveau dispositif en favorisant la constitution des stocks de sécurité », souligne Frédéric Collet, Président du Leem…