France – SARS-CoV‑2 : La muqueuse nasale arbore des mécanismes de défense spécifiques

En comparant les prélèvements sanguins et nasaux de patients hospitalisés pour Covid-19, des chercheurs ont montré des différences majeures entre les réponses immunitaire et inflammatoire observées dans chacun de ces deux compartiments. Le microbiote présent au niveau des fosses nasales pourrait être impliqué.

Si les mécanismes qu’utilise le SARS-CoV‑2 pour pénétrer dans l’organisme et ceux que notre système immunitaire met en œuvre pour le combattre sont progressivement mieux compris, certaines questions perdurent : notamment, pourquoi certaines personnes restent totalement asymptomatiques après l’infection, alors que d’autres atteignent un stade critique. Ce phénomène repose-t-il sur des critères propres au virus, à l’immunité du patient, à ses comorbidités ou à une combinaison de ces différents facteurs ?…