France – Solaires pour enfants : Où en est-on ?

A l’heure où de nombreux Français s’apprêtent à s’exposer au soleil, la FEBEA souhaite réagir à l’étude publiée par Agir pour l’Environnement et WECF. Selon cette étude, 71 produits solaires pour enfants contiendraient 29 substances préoccupantes.

Pourtant, tous les ingrédients utilisés dans les produits de protection solaire respectent évidemment la réglementation cosmétique européenne, qui est la plus stricte au monde. Et qui interdit notamment l’utilisation de tous les ingrédients classés comme perturbateurs endocriniens. Les autorités européennes réévaluent les ingrédients régulièrement, en fonction des avancées de la science. C’est pourquoi certains ingrédients cités par l’étude sont actuellement en cours de réévaluation : s’ils étaient finalement classés comme nocifs, ils seraient immédiatement retirés de l’ensemble des produits cosmétiques.

Les filtres solaires font, par ailleurs, l’objet d’un encadrement spécifique : le Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs (CSSC) vérifie de manière approfondie leur efficacité et leur innocuité. Et lorsqu’il s’agit de produits destinés aux enfants, la réglementation se fait plus stricte encore, en imposant un seuil de concentration maximum de certains ingrédients…