France – Vaccin contre la grippe. L’Académie de pharmacie réclame la priorité pour les personnes fragiles

L’Académie de pharmacie craint une rupture de stock du vaccin antigrippal face à la psychose liée au Covid-19. Elle appelle les autorités à donner la priorité aux personnes fragiles, âgées ou souffrant de maladies chroniques.

Le vaccin contre la grippe doit être délivré d’abord aux personnes prioritaires (âgées ou souffrant de certaines maladies chroniques), réclame lundi 5 octobre l’Académie nationale de pharmacie, qui craint qu’une psychose entraîne des ruptures de stock au détriment de ces patients fragiles.

La vaccination contre la grippe, qui commencera le 13 octobre, sera particulièrement importante cet hiver, pour éviter que ne se surajoutent à un rebond de la Covid-19 les infections hivernales habituelles, souligne l’académie dans un communiqué.

Aussi, elle incite à se faire vacciner et réitère l’absolue nécessité de cette vaccination pour tous les personnels de santé et les aidants afin de protéger les plus fragiles dont ils ont la charge, rappelant qu’en 2018-2019, 10 700 hospitalisations ont été recensées avec plus de 1 890 cas graves admis en réanimation à cause d’infections par le virus grippal…