International – Coronavirus : la pandémie dope le trafic de produits pharmaceutiques

Près de 20 millions de produits pharmaceutiques de contrebande ont été saisis depuis février lors d’une opération coordonnée par Interpol. La forte demande du marché en protections et produits d’hygiène a fait exploser le trafic.

Antalgiques, corticoïdes, anesthésiants mais aussi masques, gants, lunettes, thermomètres : près de 20 millions de produits pharmaceutiques de contrebande ont été saisis depuis février au Moyen-Orient et en Afrique du Nord lors d’une opération coordonnée par Interpol.

L’opération, qui durait du 1er février au 1er avril 2020, a coïncidé avec la pandémie de coronavirus et a vu une tendance au trafic d’articles liés au COVID-19. Parmi les saisies figuraient notamment 61 000 masques respiratoires et un respirateur artificiel au Maroc, 63 418 masques faciaux et 360 produits désinfectants en Jordanie, et 85 000 produits médicaux (masques faciaux, gants, thermomètres, lunettes médicales) au Qatar…