International – Et si la nicotine protégeait du Covid-19?

Pour une raison mystérieuse, les fumeurs infectés ont moins de risques de développer des symptômes de la maladie.

Tout a commencé par une intuition. «C’est le DMakoto Miyara, un de mes élèves, qui a attiré mon attention mi-mars sur le faible taux de fumeurs enregistré chez les patients chinois hospitalisés», raconte le Pr Zahir Amoura, chef du service de médecine interne 2, maladies auto-immunes et systémiques à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris (Sorbonne université – AP-HP). «Pour tout dire, j’étais très sceptique. Les études n’insistaient pas sur ce point et les biais potentiels étaient énormes.» Et puis une infection pulmonaire qui épargne massivement les fumeurs, voilà qui semblait bien extravagant…