International – INSTITUT PASTEUR : Comment l’étude des mécanismes de multiplication du SARS-COV-2 permet d’identifier des molécules potentiellement antivirales

Une initiative internationale regroupant des chercheurs de l’Université Californienne de San Francisco (UCSF), des Gladstone Institutes, de l’Icahn School of Medicine at Mount Sinai et de l’Institut Pasteur révèle des composés prometteurs pour des essais cliniques afin de lutter contre le Covid-19. L’étude, menée par le Dr Nevan Krogan (directeur de l’UCSF Quantitative Biosciences Institute), montre que certains médicaments pourraient combattre le Covid-19 alors qu’un autre en favorise l’infectivité. Ces résultats sont publiés dans la revue Nature en fast-track, le 30 avril à 15h00.

Une équipe internationale composée de plus de 120 scientifiques a détaillé l’impact de 75 composés pharmaceutiques en vente libre, sur ordonnance et en phase de développement sur le SARS-CoV-2, le virus à l’origine du Covid-19. Plusieurs de ces agents se sont révélés prometteurs dans le blocage de la réplication du SARS-CoV-2. L’un des composés étudiés, un ingrédient commun à des antitussifs en vente libre, semble, lui, capable de favoriser la croissance du virus…