USA – Un patient en phase terminale se fait greffer un cœur de porc, une première mondiale

Des chirurgiens américains ont réussi à greffer sur un patient un cœur issu d'un porc génétiquement modifié. C'est une première mondiale, annonce l'école de médecine de l'université du Maryland.

C’est avec un cœur de porc qu’un Américain de 57 ans s’est réveillé, vendredi 8 janvier, à Baltimore. C’était la dernière chance pour sauver cet homme, en phase terminale d’une maladie cardiaque, qui avait donné son accord pour cette première mondiale.

David Bennett, 57 ans, qui a reçu le cœur porcin, avait été déclaré inéligible à recevoir une greffe humaine. L’opération a été menée a permis de montrer pour la première fois qu’un cœur d’animal pouvait continuer à fonctionner à l’intérieur d’un humain sans rejet immédiat, a expliqué l’Université du Maryland dans un communiqué…